les conséquences d'une conduite à risques
Dialogues autour de l'Assurance

9 novembre 2010

 

Mourir au volant, à 20 ans, quelle tragédie ! Et rester tétraplégique à vie...

Le Dialogue AURA sur les conséquences d'une conduite à risques en toutes circonstances a constitué mardi une bonne leçon de bonne conduite pour les 150 étudiants du pôle universitaire et du lycée de la Venise Verte réunis dans le grand amphi de la MACIF*. En particulier, les témoignages des spécialistes de la rééducation au " Grand Feu" qui ont porté un regard cru sur la réalité quotidienne des meurtris malgré eux. Atteints au plus profond de leur intimité, ils doivent puiser dans leurs réserves le ressort qui leur permettra sinon d'accepter leur condition qui est "de l'ordre de l'impensable", du moins de vivre avec. Sans haine ni intention suicidaire.

Certains y parviennent et même éclat. Tel ce handicapé qui avoue avoir dépassé son rêve en devenant champion olympique.

* L'accueil était assuré par le vice-président AURA Patrick Giraud qui, en sa qualité, aussi, de directeur du siège à la MACIF jouait les maîtres de maison avec Françoise Guilbot