<%@LANGUAGE="JAVASCRIPT" CODEPAGE="1252"%> Document sans titre

 


Assurance et systèmes d'information
Dialogues autour de l'Assurance

19 octobre 2009

Synthèse


L'AURA (Association pour le rayonnement universitaires des assurances) organise chaque année les « Dialogues de l'AURA » autour d'un thème intéressant aussi bien les membres du Pôle Universitaire Niortais que les collectivités et les entreprises niortaises. Le sujet retenu pour la soirée du 19 octobre, qui s'ést déroulée dans la bâtiment « Galion » de la MAIF, s'intitulait : « Assurance et systèmes de l'Information ».

Un auditoire assez nombreux (plus de 150 personnes) avait fait le déplacement. Outre des membres de l'Université de Poitiers, des mutuelles et des entreprises voisines, de nombreux étudiants de l'IRIAF et des BTS de la Venise verte s'étaient déplacés.

Après une présentation des Dialogues par le président de l'AURA, R. Belot, la soirée, animée par Xavier Skapin, responsable du master « Management des Risques Informationnels et Industriels » de l'IRIAF,
a débuté avec une série d'interventions couvrant différents aspects du thème :

  • S. Migaud, de la section « Assurance des personnes morales à la MAIF », a expliqué le rôle de l'assurance dans la protection des risques informatiques et son lien avec les systèmes d'information. Il en ressort notamment qu'une police d'assurance pour ce type de dommage est une garantie en dernier recours, qui ne doit pas se substituer aux autres moyens de sauvegarder et récupérer les informations essentielles à l'entreprise
  • B. Château, avocat au barreau de Poitiers, s'est attaché à différencier les notions de « droit d'auteur et systèmes d'information » et de « droit d'auteur et assurance » en démontrant qu'il reste à explorer ces domaines de manière minutieuse en termes juridiques ;
  • enfin, S. Gioria, président du CLUSIR (CLUb des Systèmes d'Information Régional) de Poitou-Charentes et partenaire de l'IRIAF, a présenté le fonctionnement des systèmes d'information à l'intérieur des organismes d'assurance. Ces derniers se retrouvent confrontés à des risques croissants : ils doivent ouvrir l'accès à leur système tant pour capter de nouveaux clients que pour collaborer avec leurs partenaires, mais facilitent par ce biais des intrusions potentiellement malveillantes dans le système. La meilleure solution pour s'en prémunir est d'appliquer une politique de sécurité forte qui recouvre tant les aspects matériels (protection des locaux, risques naturels, etc.) qu'immatériels (contrôle des identités, sauvegarde et récupératon des informations après un sinistre, protection assurantielle et juridique...)

Ces interventions ont débouché sur un débat entre les intervenants et le public (avec notamment P. Rousseaux, directeur de l'IRIAF et J. Monnet, doyen de la Faculté de droit à Poitiers) qui a mis en exergue l'étendue du domaine couvert par le thème de la soirée et pointé certaines des diffcultés qu'il reste à surmonter pour que le monde assurantiel propose des solutions aussi adaptées aux systèmes d'information que'elle le sont pour ses champs d'activités plus classiques.

La soirée s'est achevée vers 20h, suivi d'un buffet autour duquel les intervenants et une partie du public ont continué à échanger.


Roger Belot

Xavier Skapin

Stéphane Migaud

Benoît Chateau

Sébastien Giorgia